Aventure et entraide à la Quebrada de Humahuaca

L’heure est venue de quitter Salta. Et nous décidons de le faire par la Ruta 51, au sud-ouest de la ville. Nous marquons un premier arrêt au combien sympapthique à Campo Quijano, où nous profitons pleinement du petit marché sur la place principale. Nous nous assurons également auprès de la police locale que la piste qu’il nous faut emprunter les jours suivants est en bon état et qu’il nous est possible de l’emprunter en camping-car. La réponse est clairement « oui », c’est nickel.

Nous voilà donc repartis, traversant des paysages à couper le souffle, pour finalement passer la nuit au pittoresque village de San Antonio de Los Cobres, à 3800 mètres d’altitude. Sur le trajet, nous croisons premiers lamas sauvages :

PURMARMACA ET SALINAS GRANDE.007

Le lendemain, un ripio digne de ce nom nous attend pour rejoindre les Salinas Grandes. Mais nous n’en sommes pas là, car nous sommes rapidement victimes d’une panne non identifiée : perte de puissance, fumée sous le capot et odeur de carburant à l’appui…

PURMARMACA

Plus de peur que de mal : il ne nous faudra pas longtemps avant de pouvoir repartir !

Mais quand l’aventure s’invite d’elle-même à notre table, elle ne fait pas semblant : quelques dizaines de kilomètres plus loin, la piste est littéralement coupée. Un trou de près d’un mètre de haut sur deux de large nous fait face ! 😳 Nous stoppons quasi-immédiatement le moteur et explorons les environs à pieds pour tenter de trouver un autre passage. Il y a bien une alternative, mais elle nous semble quand même très risquée. D’autant plus qu’il n’y a pas âme qui vive aux alentours 😱

Quelques minutes plus tard, nous voyons finalement arriver un argentin en pickup, puis un second en camionnette, et même un troisième avec son semi-remorque… Nous voilà déjà un peu plus confiants pour la suite : si tout ce beau monde veut passer, il va falloir qu’il se joigne à nous pour réfléchir, et oeuvrer 💪

Et c’est exactement ce qu’il s’est passé. Après un instant de réflexion, nous nous mettons au travail pour une bonne heure de main d’oeuvre collective (avec l’aide de Sacha et Sandrine). Nous déplaçons des kilos de pierres et de terre, et réussissons à construire un pont de fortune qui permet à chacun de poursuivre sa route. Nous prolongeons un peu le plaisir en prêtant main forte à des touristes russes, embourbés de l’autre côté avec leur véhicule. S’en suit après une photo-souvenir et des remerciements appuyés aux locaux qui nous ont aidé.

PURMARMACA ET SALINAS GRANDE.002

Puis nous voilà de nouveau en piste, direction Salinas Grandes, où nous arrivons il faut bien le dire à une heure tardive. Mais cela ne nous empêche pas d’apprécier le moment :

PURMARMACA ET SALINAS GRANDE.003

Le lendemain, c’est à Purmamarca que nous nous réveillons. Nous y découvrons la montagne aux sept couleurs en parcourant notamment le sentier Paseo de Los Colorados, ainsi que la très vivante Plaza central, toute pavée et embellie de ses arbres centenaires et de son église :

PURMARMACA ET SALINAS GRANDE.004PURMARMACA ET SALINAS GRANDE.005PURMARMACA ET SALINAS GRANDE.006


2 réflexions sur “Aventure et entraide à la Quebrada de Humahuaca

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s