La mythique Route 66

Récemment, nous avons consacré un article afin de décrire brièvement la beauté qu’offre la Highway 1 aux adeptes du road trip. Rien d’étonnant puisqu’il s’agit de l’une des plus belles routes des États-Unis. Mais parmi les autres routes américaines qui sont généralement conseillées, il y a également la célèbre Route 66. Cette dernière est dotée d’une telle notoriété que nous ne pouvions ne pas écrire quelques lignes à son sujet…

Tout d’abord, pourquoi parle-t-on de « Route 66 » (car c’est bien l’expression qui est employée aux Etats-Unis) ? Est-ce un héritage français ? Non, ou tout du moins seulement sur le plan étymologique, puisque le mot « route » est d’origine latine et française. En fait, « route » en version américaine signifie « itinéraire ». Pour information, aux USA on parle d’ailleurs de « maritim routes » lorsque l’on évoque les « voies maritimes ». Quant au mot « road », il désigne la « route hors agglomération ». Ainsi, ceux qui ont déjà emprunté la Route 66 peuvent témoigner qu’il y a une alternance entre « road » (lorsqu’elle passe hors agglomération) et « street » (lorsqu’elle traverse les villes). Et si l’on prend la Route 66 dans son ensemble et telle qu’elle a été pensée à sa genèse, le terme « itinéraire » semble tout à fait justifié !

Car en effet, il faut savoir que la Route 66 est en réalité une ancienne route qui reliait Chicago (Illinois) à Santa Monica (Californie), et que cette dernière a bien changé depuis sa création en 1926. En effet, son tracé a beaucoup varié au fil des années, notamment à partir de 1937 où elle a cessé de desservir la ville de Santa Fe… Plus encore, elle a perdu de son attrait au moment du développement des autoroutes, et plus particulièrement avec la création de l’US Route 40.  C’est en 1985 que la Route 66 est finalement déclassée.

trace-route-66-1

Aujourd’hui, l’US Route 66 n’a plus d’existence officielle mais elle conserve un caractère mythique, grâce notamment aux nombreuses chansons et films qu’elle a su inspirer. Au fil de nos pérégrinations le long de la Route 66, nous avons d’ailleurs pu constater que ce mythe était entretenu, notamment au travers de personnages comme Maryline Monroe, James Dean ou encore Elvis… Qui plus est, il existe de nombreux mouvements et initiatives populaires qui se sont jadis développés dans le but de servir le tourisme local. À tel point qu’aujourd’hui, cette célèbre route est de nouveau fléchée à plusieurs endroits sous le nom de « Historic Route 66« .

ROUTE 66.002ROUTE 66.003

Côté paysage, nous l’avons empruntée à deux reprises. La première fois était entre Flagstaff et Kingman, en Arizona. Et pour les raisons évoquées précédemment, il ne nous a été possible de la prendre que sur certaines portions de route… Ce qui en fait, n’est pas forcément très agréable. Ceci étant, il faut bien reconnaitre que la dernière partie entre Seligman et Kingman est extrêmement jolie. Quant à la seconde fois, c’était à Amarillo, au Texas car nous voulions voir le Cadillac Ranch. Et sans nul doute : c’est à voir, et même à faire 😉

ROUTE 66.004

ROUTE 66.005

ROUTE 66.006

En résumé, la Route 66 fait clairement partie de la culture populaire américaine, ainsi que de l’imaginaire lié au Road Trip. Et en dépit de la concurrence accrue qui existe avec d’autres routes (pour ce qui est des paysages et du plaisir des yeux), elle reste sans doute la plus connue des routes américaines.


Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s