De l’Illinois au Colorado : le pied sur les freins…

Alors que nous venons de passer 2 jours dans cette très belle ville de Chicago, nous reprenons la route direction Denver. Je m’aperçois alors très rapidement qu’il y a une anomalie au niveau des freins, comme un bruit de ferraille…

Quelques dizaines de miles auront suffit à notre réflexion : nous décidons donc de faire escale à Omaha, dans le Nebraska, à la recherche d’un garage. Nous découvrons alors que ce n’est pas une mince affaire : un camping-car européen ici, au pays des pickups et des « RV » tous aussi impressionnants les uns que les autres, est un peu considéré comme un ovni… Après avoir épuisé 3 garages, nous faisons finalement la connaissance de Karl, de Cordel Foreign Motors. Ce dernier est le seul à bien vouloir toucher à notre mécanique italienne.

Le verdict est sans appel : il faut changer plaquettes et même les disques de freins. Et bien entendu, ces éléments ne font pas partie de ceux que nous avons emmené avec nous 🤷🏻‍♂️. Conscients de l’immense difficulté à se procurer les pièces sur place, nous appelons immédiatement notre garage en France pour qu’il les expédie au plus vite sur Denver, chez un confère de Karl. Le transporteur UPS peut livrer sous 2-3 jours, nous ne devrions donc pas perdre trop de temps, à défaut de perdre un peu plus encore de budget voyage…

Nous reprenons notre route vers le Colorado, et faisons une seconde escale bien méritée à Ogallala, toujours dans le Nebraska. Le délai de livraison des pièces nous permet en effet de profiter des environs, qui sont ceci dit bien sympathiques ! C’est en quelque sorte notre lot de consolation.

Tout d’abord, nous recommandons grandement le Country View Campground, puisque c’est là que faisons connaissance avec Dennis notamment. Lui et sa femme nous accueillent on ne peut mieux, et font preuve d’une gentillesse assez déroutante à notre égard. Dennis ira même jusqu’à nous trouver un garagiste local qui accepte de faire les réparations sur notre camper, à conditions de pouvoir changer l’adresse de destination du colis bien sûr. Et oui car entre-temps, le garage de Denver nous laisse entendre qu’il est quelque peu débordé… Mais la mayonnaise ne prend pas avec UPS : les pièces arriveront bel et bien à Denver, et pas ailleurs.

OGALLALA.002

 

Nous faisons aussi connaissance avec la ville, et visitons le Boot Hill Cemetery :

OGALLALA.003

OGALLALA.007

OGALLALA.005

OGALLALA.006

Puis nous faisons un arrêt à Front Street, histoire de visiter le musée et s’accouder au comptoir du saloon :

OGALLALA.008

OGALLALA.009

OGALLALA.010

Mais charmés par le décor et l’ambiance du lieu, nous décidons de prolonger la soirée et de profiter du show interprété par de jeunes acteurs en devenir… :

OGALLALA.012

Pour le reste, nous profitons grandement du Lake McConaughy :

OGALLALA.011

Près de 3 jours après l’expédition des pièces, nous voilà donc à Denver pour une visite express de la ville en trottinette électrique.

IMG_4783

IMG_1110

IMG_4784

 

190714 DENVER-23

IMG_1106

Et le lendemain matin à la première heure, nous sommes chez Couch Off Road Engineering, à l’Est de l’aéroport de Denver, avec la ferme intention de convaincre le garagiste de réparer au plus vite « Andiamo« , afin que nous puissions reprendre notre route dans la foulée. C’est à ce moment-là que nous prenons littéralement une douche froide : nos freins sont toujours en France ! 😳 Une histoire de douane visiblement… Ils n’arriveront que mercredi dans le meilleur des cas, soit encore 2 jours d’attente.

IMG_4811

Jason, le boss du garage, nous propose alors très gentiment de nous installer à l’arrière de son bâtiment professionnel, près de sa propre caravane. Cela nous simplifiera les choses, et nous permettra de jouer à la pétanque, de profiter de la piscine et bien d’autres activités en extérieur…  En attendant la livraison des pièces 😜

IMG_1157

IMG_1161

IMG_1166

Nous avons du coup l’occasion de préparer et de goûter quelques spécialités locales autour d’un feu, et ce en compagnie de Cindy, la compagne de Jason.

IMG_1141

IMG_1148

Une soirée très sympathique !

Nous voilà désormais mercredi… Toujours rien. Puis jeudi, vendredi… Il nous faut finalement attendre le mardi suivant, soit 12 jours après leur expédition avant de recevoir nos freins. Et dire qu’UPS est considéré comme le must du transport en France 😱

IMG_1154

IMG_1357

IMG_1382

IMG_1378

Nous retiendrons deux choses de cette mésaventure : tout d’abord, il nous faudra attendre quelques années avant que nous fassions de nouveau appel à UPS… Mais surtout, nous avons rencontré des américains d’une gentillesse et d’une bienveillance exceptionnelle. Merci encore à Brian Chase (je ne l’ai pas cité précédemment, il travaille chez Sapp Bros à Omaha), à Karl, Dennis, et surtout à Jason et Cindy avec qui nous garderons des souvenirs impérissables, et dont le mode de vie nous a inspiré !


10 réflexions sur “De l’Illinois au Colorado : le pied sur les freins…

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s